Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée FSE Guadeloupe GIP Daifi
Logo Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée FSE Guadeloupe GIP Daifi
Logo Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne

Ce vendredi 10 mai, se tient la soutenance des bilans d’activité des 22 mini-entreprises du challenge Entreprendre En Lycée.

Les mini-entrepreneurs devront défendre les couleurs de leur-mini-entreprise devant un jury. Celui-ci sera en charge de les évaluer sur l’ensemble des démarches effectuées pendant l’exploitation de leur mini-entreprise.

Ils auront, au préalable, envoyé leur « bilan d’activité » comprenant la présentation de la mini-entreprise, du produit (ou service), de leur bilan financier, les actions commerciales menées, leurs actions de communication, les difficultés et solutions apportées dans les relations au sein de leur équipe, de leur production et de la vente.

Les mini-entrepreneurs devront également présenter les compétences acquises durant cette opération pédagogique. Le jury tiendra compte de leur performance orale et de la qualité du support présenté.

Les 4 mini-entreprises, participant au challenge Entreprendre Pour Apprendre, devront présenter leur bilan d'activité en anglais également.

La soutenance sera décomposée en 10 minutes de présentation et 5 minutes de questions du jury. Il s’agit de la dernière épreuve du challenge d’Entreprendre En Lycée.

Les mini-entreprises proposaient leurs produits et services ce samedi 4 mai à Destreland, lors de leur foire-exposition traditionnelle.

Vous aviez besoin de solutions énergétiques naturelles pour votre habitat ? Vous souhaitiez acquérir des vêtements originaux ? Des douceurs aux saveurs inédites ? Alors, vous étiez certainement à la foire-exposition à Destreland, ce samedi 4 mai 2019. Cette année encore, les mini-entreprises de la 14e édition d'Entreprendre en Lycée ont rivalisé d’imagination et d’innovation. Et si vous n’y étiez pas, en voici le déroulé.

De la préparation à l’action !
Depuis quelques semaines, les mini-entreprises se préparent à cet événement-phare de l’opération. « Nous nous sommes réunis pour nous organiser : préparer au mieux notre stand, créer des outils de diffusion pour communiquer sur l’événement, etc. Des clients nous ont même aidé pour réaliser certains décors du stand. », livre les mini-entrepreneurs de Jobs des Iles sur le pied de guerre. « Pour nous, c’est une réelle mise en en situation. Nous attendons que les Guadeloupéens découvrent nos donuts afin de vérifier que notre projet peut aboutir. », explique l’équipe de Doeat Life.

   Equipe Jobs des Iles 3                 

Jobs des Iles

           Doeat life équipe copie

             Doeat Life

Bien avant l’ouverture du centre, les mini-entreprises s’affairent pour dresser leurs stands, aidées par l’équipe organisatrice d’Entreprendre En Lycée. C’est avec une certaine effervescence qu’elles attendent l’ouverture du centre commercial, fignolant les derniers détails de leur stand, de leur tenue et de leur discours. « Nous espérons que cette foire-exposition nous fera connaître dans toute la Guadeloupe. Destreland est un lieu où il y a beaucoup de passage. », escompte l’équipe de Healing. De l’excitation entremêlée avec un sentiment d’appréhension « Ce n’est pas facile pour moi de communiquer avec les autres. », confie un jeune mini-entrepreneur.

Depuis 2017, Destreland accueille la foire-exposition de l’opération au mois de mai. À l’approche de cette nouvelle édition, le 4 mai prochain, Audrey Adolphe, Responsable d’exploitation, revient sur l’implication du centre commercial.

 

EEL : Pourquoi soutenir Entreprendre En Lycée ?
Audrey Adolphe : À travers la foire-exposition, nous permettons aux mini-entrepreneurs d’être en contact avec la clientèle du centre commercial, et de présenter leurs projets au public. Nous participons ainsi, avec le Rectorat, le Gip-Daifi et les partenaires privés à la sensibilisation des jeunes dans leur démarche entrepreneuriale.

Comment trouvez-vous les mini-entrepreneurs ?
Les réalisations et les projets d’entreprise présentés sur les stands sont d’une grande qualité. Chaque année, nous sommes impressionnés, car les équipes sont très dynamiques, engagées, et présentent des projets aboutis, auxquels ils croient et qu’ils présentent avec détermination. Cela laisse percevoir un travail soutenu et en continu, sur toute l’année scolaire.

Des conseils afin qu'ils puissent bien préparer cette foire-exposition ?
Quatre recommandations-clés :
1. Une bonne préparation de leur argumentaire.
2. Des documents présentant leur projet à remettre au public.
3. Dans le cas de créations de produits alimentaires, prévoir des dégustations.
4. Un soin particulier à apporter à la tenue des équipes, ainsi qu’à la présentation du stand et du produit.

S’il est vrai qu’il vaut mieux intégrer son parrain dès le démarrage de son activité, quelle place les mini-entrepreneurs doivent-ils lui accorder ensuite ? Jusqu’à quel point le parrain peut intervenir ?

Rôle du parrain
Le parrain constitue, souvent, le premier contact des jeunes avec le monde professionnel. Il apporte son expérience en conduite de projet : prendre conscience des objectifs, des contraintes, du respect des échéances. Néanmoins, il ne s’agit pas de décider à la place des élèves : « Ce sont les mini-entrepreneurs qui tracent la route. », mettait en garde Nicolas Koster, en octobre dernier, responsable des programmes de formation à l’association Entreprendre pour Apprendre France, lors de la formation aux enseignants et aux partenaires. Nous retenons mieux ce que nous avons expérimenté nous-mêmes !

Des initiatives
En raison de cette casquette de « chefs de projet », les mini-entrepreneurs ont tout intérêt à soigner le contact qu’ils ont pu établir avec leur parrain, en évitant toute attitude attentiste. Surtout en vue de la très prochaine foire-exposition de Destreland, où ils peuvent inviter, dès aujourd’hui, leur parrain à échanger autour de l’organisation de cet événement : quel meilleur rétroplanning à mettre en place ? Qui inviter ? Quelle production proposer, afin de rendre son stand plus attractif ?
Un échange où le parrain peut bénéficier, lors de ces rencontres, d’une vraie bulle d’oxygène, de dynamisme et d’enthousiasme, loin de ses préoccupations quotidiennes.

Bloquez votre agenda : la foire-exposition des mini-entreprises de la 14e édition d’Entreprendre en Lycée a lieu, ce samedi 04 mai, à la galerie marchande de Destreland.

De 08h30 à 14 heures, vous aurez le choix de découvrir nos jeunes talents guadeloupéens qui vous proposeront leurs multiples créations. Il y en aura pour tous les goûts et pour toutes les envies : livres, innovations technologiques et numériques, concepts issus de l’économie circulaire, produits recyclés, cosmétique, jeux et loisirs, vêtements, gourmandises, etc.

Ces jeunes Guadeloupéens ont hâte de montrer ce qu’ils ont imaginé et, surtout… réalisé !

Sous-catégories