Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée FSE Guadeloupe GIP Daifi
Logo Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne
Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée FSE Guadeloupe GIP Daifi
Logo Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne Co-financeurs projet Entreprendre En Lycée Région Guadeloupe Union Européenne

La Cérémonie de remise des prix de la 14e édition d’Entreprendre En Lycée a eu lieu ce vendredi 17 mai à Petit-Bourg, au Palais des sports Laura Flessel. Un événement placé sous le signe de l’innovation.

Deux prix étaient particulièrement convoités : le traditionnel Prix Entreprendre En Lycée et, grande nouveauté cette année, le Prix Entreprendre pour Apprendre Guadeloupe-Saint-Martin-Saint-Barthélemy (EPA-G2S). Ce prix répond à la création de l’association Entreprendre pour Apprendre Guadeloupe-Saint-Martin-Saint-Barthélemy (EPA-G2S) qui intègre le réseau national Entreprendre pour Apprendre France.

Deuxième nouveauté : contrairement aux années précédentes, pas de 2e prix ou de 3e prix, uniquement le prix Entreprendre En Lycée, plus 8 prix spéciaux. Une volonté de faire correspondre l’événement au « Tous gagnants ! » de ce challenge. « C'est vrai que les jeunes sont déçus lorsqu’ils n’ont pas "The" prix, mais ils tireront profit de ce qu’ils ont vécu cette année durant toute leur vie. », précise Max Nelson, chef de projet d’Entreprendre En Lycée.

Enfin, une fois n’est pas coutume, c’est en soirée qu’a eu lieu cette cérémonie de remise des prix tant attendue pour les 20 mini-entreprises finalistes, insufflant à l’événement une note de « gala », confirmée par les tenues élégantes des mini-entrepreneurs.

EEL 2019 17 Mai n8158   EEL 2019 17 Mai n8198 EEL 2019 17 Mai n8204

EEL 2019 17 Mai n8194

EEL 2019 17 Mai n8517

EEL 2019 17 Mai n8145

Gagner, c’est participer !

Avant la remise des Prix de participation, Gersiane Bondot-Galas, présidente de la commission Éducation de La Région Guadeloupe a donné le coup d’envoi de l’événement  au micro de Jordan Rizzi, animateur de l’événement : « C’est un plaisir pour moi d’être ici, entourée des élèves, de leurs parents, de leurs encadrants et de leur chef d’établissement. Aujourd’hui, les portes de la Guadeloupe vous sont ouvertes. »

Gersiane Bondot Galas

Gersiane Bondot-Galas, présidente de la commission Éducation de La Région Guadeloupe

 

Sandra Florvella, marraine de l’édition et cheffe d’entreprise américaine d’origine haïtienne, s’était spécialement déplacée pour « ses » mini-entrepreneurs : « C’est un honneur d’être pour moi ici, à cette fructueuse 14e édition d’Entreprendre En Lycée. Chers mini-entrepreneurs, applaudissez-vous pour vos efforts impressionnants. Vos mini-entreprises sont des accomplissements pour lesquels vous devriez être très fiers. Car moi, je le suis de vous. Chers enseignants, chers parents, nous vous remercions pour votre soutien. Et merci pour votre accueil chaleureux ici en Guadeloupe. »

Sandra Florvella

Sandra Florvella, marraine de l'édition 2018/2019

 

À Entreprendre En Lycée, il y a un principe : toutes les mini-entreprises reçoivent un Prix de participation.

EEL 2019 17 Mai n8121

 

Chaque Prix de participation a été accompagné de cadeaux, offerts par Joël Deschamps, dirigeant de KJD Capital à Doeat Life, Nameless, Jobs des îles, Aquatech, New Life, Clim Eco2, Hearts.B, Konfi Kaz et Paradise Night.

Doeat Life 2     

 « J’espère que vous avez profité de cette année et tiré des enseignements pour vos orientations futures. », Claity Mounsamy, encadrante et son équipe Doeat Life.

   Nameless

« Nous vous souhaitons à tous une bonne chance et une bonne réussite. », l'équipe Nameless.

Jobs des Iles 

  « Je tenais à féliciter toutes les mini-entreprises car ce n’est pas une aventure facile. Même si on n’a pas gagné, on a eu un magnifique parcours et c’est juste génial ! », l’équipe Jobs des Iles

Aquatech 

« Cela a été dur par rapport à la préparation de notre baccalauréat, mais nous avons voulu atteindre notre objectif. », l’équipe Aquatech.

New Life   

« Nous avons du changer plusieurs fois mais nous avons fini par trouver une solution qui a plu à nos clients. Nous sommes fiers de recevoir ce Prix de participation. », l'équipe New Life.

Clim Eco2

« Merci à notre parrain ici, Kevin Ramassamy, qui nous a offert un climatiseur. Les élèves l’ont décortiqué et ont trouvé comment produire de l’eau chaude sanitaire à partir d’un climatiseur. Ils y ont réussi à force de travail. », l’équipe Clim Eco2 et leurs encadrants.

Hearts.B

« Merci à ceux qui nous ont encouragé. », Cécyle Albina, mini-entrepreneure de l’équipe Hearts.B.

« Ils ont dû développer des qualités d’empathie et de bienveillance, car ils ont dû travailler ensemble. », Vanessa Colombo, encadrante.

Paradise Night 

« Nous tenons à remercier Destreland qui nous a permis de présenter notre concept, ainsi que nos monitrices, Mme Zou et Mme Colombo. », l’équipe Paradise Night.

Konfi Kaz

« Nous nous sommes battues pour arriver jusqu’ici ce soir. », Sarah Fabriano, mini-entrepreneure de l’équipe Konfi'Kaz.

 

Deux mini-entreprises ont également reçu un Prix de participation, Ere Kréyol et Jespom’. Elles avaient bien participé à la foire-exposition mais n’avaient pu soutenir leur bilan d’activités, passant au même moment leur épreuves de Contrôle en cours de formation (CCF). « Je suis sûr que certains seront de grands chefs d’entreprise. N’abandonnez pas l’élan. », ont encouragé Max Nelson, chef de projet d’Entreprendre En Lycée et Joël Deschamps, dirigeant de KJD Capital. « Nous ne sommes pas découragés. À l’année prochaine ! », ont confirmé l’équipe d’Ere Kreyol et leur encadrante, Roseline Louis.

  Jespom                  Jespom et Ere Kreyol

 

Alors qu’un groupe de musique de la section Technique de la musique et de la danse (TMD) du LPO Carnot animait l’entracte avec talent, les autres mini-entreprises, elles, attendaient la suite des événements.

  EEL 2019 17 Mai n8242                        EEL 2019 17 Mai n8246

 

8 Prix spéciaux

Dans une atmosphère de plus en plus impatiente, 8 mini-entreprises ont reçu des prix spéciaux.

Prix de létablissement Kandy Gwad

Prix de l’établissement : Lycée agricole avec la mini-entreprise Kandy Gwada « Je tiens à vous féliciter car vous avez été au combat et vous avez été jusqu’au bout. », Jean Monfort, proviseur.

Encre créole

Prix de l’initiative féminine, Encre créole

Croc dargent

Prix de l’originalité, Croc d’argent : « Avec la création de notre activité de chiens sauveteurs, nous avons pris conscience, qu’en Guadeloupe, nous avons  les moyens de nous débrouiller. », l’équipe Croc d’argent.

  Chevalier Edition 

        Prix Coup de cœur du jury, Chevalier Editions : « Nous sommes très heureux                  d’être ici et nous remercions un artiste qui nous a beaucoup aidé, JF Mike. » Bruno Medrick, illustrateur de Chevalier Editions

 

Claude Rivier, Délégué académique à l'éducation artistique et à l'action culturelle (DAAC), chaque mini-entreprise s’est vue remettre son trophée, et des cadeaux offerts par les différents partenaires : « Je suis sûr que cela a été long et difficile, mais enrichissant. », a exprimé le délégué académique.

 

Maripoza HairPrix du développement durable, Maripoza’Hair : « Le territoire Nord-Basse-Terre œuvre pour la qualité environnementale et je suis fier de vous remettre ce prix. », Daniel Blanchard, de la Communauté d'Agglomération du Nord Basse-Terre. 

Geobus Prix de l’innovation, Géobus : « Notre application de géolocalisation des bus peut faciliter le quotidien des utilisateurs. », Séverine Cairo, manager de Géobus

Jens.w

Prix du public, Jens.w : « Je suis toujours très heureuse de voir ce dont nos jeunes sont capables de faire. », Jocelyne Vieillot, inspectrice.

EEL 2019 17 Mai n8905

Eric Poinin, de la mini-entreprise Jens.W, remettant un cadeau de remerciement à leur encadrante, Mme Mounsamy, émue.

Recyclothe

Prix de l’économie sociale et solidaire, Recyclothe : « Cela a été difficile au niveau de la production, mais nous avons su créer une très bonne entente au sein de notre équipe. », l’équipe Recyclothe.

EEL 2019 17 Mai n8591

Cédric Angole, président du jury, présentant les étapes de travail du jury et les spécificités de chaque prix : « C’est un challenge qui offre à tous les élèves l’occasion d’acquérir de la maturité. Au nom de tout le jury, merci à l’équipe technique du Gip-Daifi qui en assure l’organisation. »

Prix Challenge EPA-G2S

Sous les applaudissements, c’est la mini-entreprise Healing du LGT Sony Rupaire qui a gagné le trophée du challenge Entreprendre pour Apprendre Guadeloupe-Saint-Martin-Saint-Barthélemy (EPA-G2S) : « Merci à vous et merci à nos clients qui ont compris notre message. Nous allons faire des actions pour les enfants défavorisés avec notre cadeau. », ont déclaré les mini-entrepreneurs.

 Healing

« Ce qu’il y a de plus remarquable chez ces jeunes, c’est qu’ils n’ont jamais eu l’idée d’abandonner. », Marie-Lucette Mangematin, encadrante.   


EEL 2019 17 Mai n9132

"Nous sommes très heureux et fiers de recevoir ce prix"

  Healing 2

Healing 3

Beaucoup d'éloges pour Healing :

« J’ai beaucoup de plaisir à les voir évoluer. Je leur ai dit, dès les premiers moments, du coach que nous étions là pour gagner ! », Sébastien Gruel, coach. 

« Je suis très fier d’eux et de leur encadrante. Nous pouvons nous effacer derrière eux vu le travail de qualité. », Philippe Gaboulau, chef d’établissement.

« Vous nous faites vraiment beaucoup de bien, merci pour ce que vous êtes. », Gilles Gane, proviseur adjoint.

« Nous avons de la chance de participer à une manifestation d’une telle qualité avec ces jeunes. », Samuel Vivares, directeur de Corsair.

 

Ils ont reçu de nombreux lots et Entreprendre pour Apprendre Guadeloupe-Saint-Martin-Saint-Barthélemy (EPA-G2S) a pris en charge, appuyé par la compagnie aérienne Corsair, leur prochain déplacement à Lille. En effet, les épreuves ne sont pas terminées pour ces jeunes. Après une épreuve, par vidéo-conférence le 23 mai, en anglais, face à un jury composé de professionnels mais aussi de 4 mini-entreprises, ils partiront à Lille début juillet, afin de concourir au challenge national et peut-être, européen ! Entreprendre En Lycée vous tiendra au courant de leur évolution !

Les collégiens d'Entreprendre pour Apprendre Guadeloupe-Saint-Martin-Saint-Barthélemy (EPA-G2S)ont eux, exposé, ce samedi 25 mai au CWTC.

« Entreprendre pour Apprendre Guadeloupe-Saint-Martin-Saint-Barthélemy (EPA-G2S) est une jeune association née en avril, créé par le Rectorat de la Guadeloupe, avec l’appui du Conseil régional, du Conseil départemental, la Collectivité de Saint-Martin et des entreprises partenaires. », explique Max Nelson, président de l’association Entreprendre pour Apprendre Guadeloupe-Saint-Martin-Saint-Barthélemy (EPA-G2S).

EEL 2019 17 Mai n8279

 Max Nelson, président de l’association Entreprendre pour Apprendre Guadeloupe-Saint-Martin-Saint-Barthélemy (EPA-G2S)

Prix Entreprendre En Lycée

Marius Kancel, chef de projet délégué d’Entreprendre En Lycée a introduit le grand final par une présentation des partenaires : « Sans vous, Entreprendre en Lycée n’existerait pas. Merci à vous. »

  Le jury  

Les membres du Jury

   Partenaires 

Les partenaires d'Entreprendre En Lycée

Mais toute l’audience retenait son souffle, attendant le fameux prix Entreprendre En Lycée. Lorsque Jordan Rizzi a annoncé « Gwada Tech du LP Blanchet ! », les mini-entrepreneurs semblaient stupéfaits. Accompagnés de leurs encadrants et en présence du Rectorat, de La Région et de la marraine, ils ont eu du mal à prononcer leurs premiers mots : « Nous ne nous y attendions pas mais grâce à nos compétences, nous avons pu mettre en place notre projet : concevoir une boite à lettre connectée qui permet de recevoir un message indiquant que vous avez reçu une lettre, tout ceci grâce à un capteur solaire. Nous avons la chance d’être une génération qui a été choisie pour mettre en exergue ses talents et son savoir-faire. » L’équipe a reçu une dotation du conseil régional de la Guadeloupe d'une valeur de 24 000 € et partira au Canada, pour un stage entrepreneurial, où ils rencontreront des entreprises spécialisées dans l’innovation technologique. Des visites touristiques et des moments de détente sont inscrits également au programme de ces mini-entrepreneurs qui, l’auront bien mérité !

Gwada Tech

Public Gwada Tech

EEL 2019 17 Mai n9081

« L’idée est formidable et ils ont su la concrétiser. Il fallait avoir de la patience et énormément d’engagement. Ils sont dans un domaine d’avenir, l’électronique. », Charles Salibur, inspecteur de l’Education nationale enseignement Technique/enseignement Général, spécialisé en Sciences et techniques industrielles.

EEL 2019 17 Mai n9130

« Félicitations pour vos efforts. L’avenir de la Guadeloupe est en sécurité avec ces brillants jeunes. », Sandra Florvella, marraine de l’édition.

EEL 2019 17 Mai n9047

« On dit que les jeunes ne sont pas motivés, mais nous avons ici une équipe qui s’est fortement impliquée. », Patrick Joel Lafaurie et Patrice Emilien, encadrants.

Olivier Serva et Gwada Tech

« Je suis particulièrement content de remettre à la mini-entreprise Gwada-Tech ce beau trophée symbolisant leur victoire. Cette technologie m’a particulièrement intéressé, moi qui suis souvent en voyage. Vous faites partie d’un lycée professionnel et au niveau national, nous souhaitons favoriser l’apprentissage et la professionnalisation. Que de belles innovations cette année ! Le niveau progresse d’année en année. La Région reste à vos côtés. », Olivier Serva, président de la commission du Développement économique du conseil régional de la Guadeloupe.

 
Final Gwada Tech